19 février 2009

Le manifeste de neuf intellectuels antillais pour "des sociétés post-capitalistes"

Neuf intellectuels antillais, Ernest Breleur, Patrick Chamoiseau, Serge Domi, Gérard Delver, Edouard Glissant, Guillaume Pigeard de Gurbert, Olivier Portecop, Olivier Pulvar, Jean-Claude William ont rédigé ce "Manifeste  pour  les 'produits' de haute nécessité". C'est en solidarité pleine et sans réserve aucune que nous saluons le profond mouvement social qui s'est installé en Guadeloupe, puis en Martinique, et qui tend à se répandre à la Guyane et à la Réunion. Aucune de nos revendications n'est illégitime.... [Lire la suite]
Posté par Mapiedse à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2009

"Sauvons la Recherche" ne rencontrera pas la médiatrice

Le collectif refuse de rencontrer Claire Bazy-Malaurie, estimant que le gouvernement n'est pas prêt à dialoguer sur le statut des enseignants-chercheurs ou l'emploi scientifique.   (Sipa)Le collectif "Sauvons la Recherche" (SLR) a décidé de ne pas rencontrer la médiatrice Claire Bazy-Malaurie, estimant que le gouvernement n'est pas prêt à dialoguer sur le statut des enseignants-chercheurs ou l'emploi scientifique, selon un communiqué, mardi 17 février."Puisque le pouvoir refuse d'établir un vrai... [Lire la suite]
Posté par Mapiedse à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2009

Réforme des collectivités territoriales : un lieu de débat

A l'heure où le gouvernement cherche à modifier le paysage des collectivités territoriales, je vous conseille un lieu de débats où vous pourrez apporter votre contribution et vous informer. N'hésitez pas, car la démocratie ne s'use que si l'on ne s'en sert pas ! http://www.sauvonslesregions.fr/
Posté par Mapiedse à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2009

Aux cotés du Planning Familial, défendons le droit à l'information, à l'éducation, à la sexualité, pour toutes et tous .

En diminuant de 42 % dans la Loi de Finances 2009 le montant affecté au conseil conjugal et familial, l’Etat programme à très court terme la suppression totale des actions d’information, d’éducation et de prévention dans les domaines de la sexualité et de la vie de couple et affective. Par cette décision, l’Etat montre sa volonté d’abandonner les missions qui sont les siennes quant à l’accueil, l’information et la prévention concernant la contraception, la fécondité, la sexualité. Il se désengage, par là, de la préparation... [Lire la suite]
Posté par Mapiedse à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]